Current issue


December 2016
Vol.40-2
<< prev. next >>

Print ISSN: 0031-0247
Online ISSN: 2274-0333
Frequency: biannual

Article Management

You must log in to submit or manage articles.

You do not have an account yet ? Sign up.


Les rongeurs de l'Oligocène inférieur d'Escamps
Monique Vianey-Liaud
Keywords: Escamps; Quercy phosphorites; Rodents; Theridomyidae
 
  Abstract

    La faune de Rongeurs d'Escamps (Lot) bien que relativement pauvre en espèces (dix) s'avère riche d'enseignement pour les Rongeurs de l'Oligocène inférieur d'Europe Occidentale. Cette periode semble caracterisée par une cladogenèse des Théridomyines. A Escamps, un nouveau genre (Patriotheridomys) est décrit ainsi qu'une nouvelle espèce de Theridomys. Avec Oltmamys platyceps, décrit ici plus complètement et désormais bien situé stratigraphiquement, les deux espèces précédentes constituent un ensemble original du Sud de la France. A la même époque, en Angleterre, Allemagne et Espagne, des espèces «régionales» de Théridomyinés se dersifient.  A côté de ces formes qui ne semblent pas franchir la «Grande Coupure» sont représentées deux lignées d'Issiodoromyinés (Elfomys sp et Pseudoltmomys cuvieri), une de Théridomyiné (T. (Blainvillimys) rotundidens) ainsi qu'un Gliridé, Gliravus priscus (que l'on différencie nettement de la deuxième lignée des Gliravus oligocènes : G.  meridionalis -> G. majori). On retrouve ces formes dans les gisements plus récents du niveau de Hoogbutsel où elles sont à peine plus évoluées. Le fait que les degrés évolutifs de ces lignées soient très proches laisse supposer que le laps de temps séparant les niveaux d'Ecamps et Hoogbutsel fut relativement court. 


  Article infos

Published in Vol. 06, Fasc. 3-4 (1975)

PDF